Le permis B accompagné (AAC)

L 'expérience en plus  

Dès 15 ans

Pourquoi choisir la conduite accompagnée  ?

  • Une solide expérience : gage d’une meilleure sécurité lors des premières années de conduite.

  • Un moindre coût par rapport à la filière traditionnelle 

  • Un taux de réussite à l’examen pratique plus important que le permis traditionnel (75 % de réussite en 2019 contre 57 %).

  • Vous pouvez passer le permis à 17 ans pour conduire en autonomie dès 18 ans 

  • Taux d'accident nettement inférieur au permis traditionnel

  • Réduction de la prime d'assurance « jeune conducteur »

  •  Gagner de la  confiance en soi !

1) Avant tout : Une évaluation de départ 

Le permis en combien de temps et à quel prix  ?

Ce test se déroule en présence du formateur sur véhicule école, il permet de quantifier le nombre d’heures de formation à la conduite automobile.

Une fiche sera remplie avec le détail des compétences évaluées : expérience de la conduite, connaissance de véhicule, compréhension et mémoire, habilité Il n’impose pas un nombre d’heures, c’est un prévisionnel.
Il pourra être revu à la baisse, par l’implication de l’élève dans la formation, ainsi que par la fréquence des heures.
Cette évaluation permettra d’organiser un calendrier de formation adapté a vos compétences mais aussi à votre calendrier scolaire et extrascolaire !  

Capture d’écran 2020-09-23 à 17.59.07.

2) Une formation théorique 

La formation théorique porte sur la connaissance des règlements concernant la circulation et la conduite d’un véhicule ainsi que sur le comportement du conducteur.

Les cours sont dispensés, dans les locaux de l’école de conduite, par un enseignant de la conduite et de la sécurité routière titulaire d’une autorisation d’enseigner en cours de validité.

L’entraînement au code peut être suivi dans les locaux de l’école de conduite avec un support média ou avec un enseignant ou via Internet.

Epreuve du code : 40 questions dont 4 en vidéo : 35 bonnes réponses pour obtenir le code (Valable 5 ans ou 5 épreuves)

3) Une formation pratique

Savoir, savoir être, savoir faire, savoir agir

La formation pratique porte sur la conduite d’un véhicule et sur la sensibilisation aux différents risques de la route.  

Quatre compétences sont enseignées et doivent être acquises en fin de formation :

- maîtriser le maniement du véhicule dans un trafic faible ou nul ;

- appréhender la route et circuler dans des conditions normales ;

- circuler dans des conditions difficiles et partager la route avec les autres usagers ;

- pratiquer une conduite autonome, sûre et économique.

Elles sont traitées en abordant les points suivants : le pourquoi, le comment, les risques, les influences de l’entourage et du mode de vie de l’élève, les pressions exercées par la société telles que la publicité, le travail..., l’auto-évaluation.

4) L'expèrience en conduite accompagnée

Pour être accompagnateur celui ci doit : 

- être titulaire du permis B, en cours de validité, depuis au moins 5 ans consécutifs

- ne jamais avoir commis de délit routier (alcool, grand excès de vitesse…)

- avoir obtenu l’accord préalable de son assureur

Il est possible d'avoir plusieurs accompagnateur, même en dehors du cadre familial. 

On vous conseille quand même quelqu'un de disponible et indulgent !

Pour profiter des avantages de conduite en AAC, la phase de conduite accompagnée doit être d'au minimum 1an et d'au minimum 3000 km. 

Quelques spécificités : 

  • 1 rendez-vous pédagogique préalable avec l’accompagnateur 

  • 2 rendez-vous pédagogiques obligatoires avec l'élève pour assurer le suivi

Et la conduite supervisée ? C'est quoi ?

Accessible dès 18 ans, la conduite supervisée est une forme de conduite accompagnée qui présente de nombreux avantages :

 

  • Un complément de votre formation initiale pour gagner en expérience

  • Idéale en cas d'échec pour vous entrainer avant de repasser l'examen et renforcer vos acquis

  • Une solution économique pour s'entrainer à moindre coût 

Pour plus d'informations :